Vie et œuvre

 

Albert Dubois-Pillet

Un néo-impressionniste de la première heure

 

Après des études à Toulouse et à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, il fait partie du 1er régiment de voltigeurs de la Garde impériale pendant la guerre franco-prussienne de 1870.

 

Après la défaite de Sedan, il est interné à Paderborn.

 

En mai 1871, il participe dans l'Armée régulière à la Semaine sanglante qui réprime la Commune de Paris. Nommé capitaine, il est muté à Poitiers en 1876.

 

Officier de gendarmerie, attaché depuis 1880 à la Garde républicaine de Paris, Albert Dubois-Pillet, ami de Georges Seurat, s'est affirmé très tôt comme peintre autodidacte.

 

Reçu deux fois au Salon, il manifestait, avant son adhésion au Pointillisme, influencé par son ami Seurat, un naturalisme délicat (L’Enfant mort, 1881, musée du Puy, décrit par Zola dans l'Œuvre en 1886) à la manière de plus en plus libre et clair (L’Atelier de l'artiste, 1884, musée de Saint-Étienne).

 

Organisateur du Salon des indépendants dès sa fondation en 1884, invité au Salon des Vingt en 1888 et en 1890, il nous apparaît, malgré la destruction de la plupart de ses œuvres, comme un divisionniste précieux (Paysage d'hiver, 1888, Genève, Petit Palais ; la Seine à Paris, v. 1888), attentif aux effets rares de l'atmosphère (Saint-Michel-d'Aiguilhe, effet de neige, 1889, Le Puy, musée Crozatier). Il est représenté au musée d'Orsay: la Marne à l'aube.

 

Il installe son atelier parisien près de la caserne de la Garde républicaine, 19 quai St Michel, face à Notre-Dame.

 

Début 1887, il baptise sa trouvaille ''Les passages''. Il s'agit d'une cinquième catégorie de ''taches'' qu'il raccorde aux quatre touches séparées de son maître. Ce fut un apport certain à l'esthétique divisionniste.


Il meurt de la variole à l'hôpital mixte du Puy.

 

Albert Dubois-Pillet | Vie et œuvre | Version imprimable PDF

 

 

Œuvres de l'artiste dans des institutions

Musée d'Orsay, Paris

- LA MARNE A L'AUBE, Numéro d'inventaire, RF 1977 155

 

Musée Crozatier, Le Puy-en-Velay

- GIROFLEES, Numéro d'inventaire 03.23
- L'ENFANT MORT Numéro d'inventaire 03.24
- LA PORTEUSE DE PAIN, Numéro d'inventaire 35.1.7 ; 45.683
- LA SEINE A BERCY, Numéro d'inventaire 03.22
- SAINT-MICHEL D'AIGUILHE SOUS LA NEIGE, Numéro d'inventaire, 03.25

 

Musée du Petit Palais, Genève

 

Musée d’art moderne, Saint-Étienne

 

 

Expositions

Une exposition lui sera consacrée en 2010 au Musée des impressionnismes à Giverny.

 

Bibliographie

Lily Bazalgette, Albert Dubois-Pillet: sa vie et son œuvre

Gründ Diffusion, 1976, 183 p.